Ernest Shonekan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ernest Shonekan
Illustration.
Ernest Shonekan en 2009.
Fonctions
Président de la République fédérale du Nigeria
(intérim)

(2 mois et 22 jours)
Prédécesseur Ibrahim Babangida (président de la Commission dirigeante des Forces armées)
Successeur Sani Abacha (président du Conseil provisoire de gouvernement)
Biographie
Nom de naissance Ernest Adegunle Oladeinde Shonekan
Date de naissance
Lieu de naissance Lagos (Nigeria)
Date de décès (à 85 ans)
Lieu de décès Lekki, Lagos (Nigeria)
Nationalité nigériane
Parti politique Indépendant
Profession avocat, entrepreneur

Ernest Shonekan
Présidents de la République fédérale du Nigeria

Ernest Shonekan, né le à Lagos (Nigeria) et mort le à Lekki (en) (Nigeria)[1], est un avocat, entrepreneur et homme d'État nigérian, formé au Royaume-Uni[2].

Président du Conseil de transition à partir de janvier 1993, il est choisi comme président du gouvernement national intérimaire par le général Ibrahim Babangida le après son annulation de l'élection de Moshood Abiola[3]. L'administration de Shonekan ne dura que trois mois[4],[5]. Le 17 novembre, le général Sani Abacha fit un coup d'État et mit fin à toutes les institutions de transition. Avant sa carrière politique, Shonekan était le directeur exécutif de United African Company of Nigeria PLC (UAC), un conglomérat nigérian[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jenny Ese Obukohwo, « Former Nigerian leader Ernest Shonekan dies at 85 », The Street Journal, (consulté le )
  2. « Ernest Shonekan: Executive Profile & Biography - Bloomberg », sur www.bloomberg.com (consulté le )
  3. (en) « Nigerian Ruler Cedes Power to Civilian (Published 1993) », sur The New York Times, (consulté le ).
  4. « Biography of Ernest Shonekan; Politician; Lagos State Celebrity », sur www.nigerianbiography.com (consulté le )
  5. (en) The Associated Press, « Nigerian Military Leader Ousts Interim President », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  6. (en-US) « Shonekan: A Quintessential Nigerian Joins Octogenarian Club - THISDAYLIVE », THISDAYLIVE,‎ (lire en ligne, consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]