Wikipédia:Lumière sur

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.


Présentation

Cette page est consacrée à l’organisation et à la maintenance du cadre Wikipédia:Lumière sur de la page d’accueil de Wikipédia. Celui-ci est rempli par l’appel de la page correspondante, dont le contenu est renouvelé quotidiennement de façon automatique. Lorsqu'un article est labellisé à la suite d'un vote AdQ ou BA, il faut créer une sous-page « Wikipédia:Lumière sur/Nom de l'article labellisé ». Cette dernière comprend le résumé introductif de l'article (avec un maximum de 400 mots). L'article sera ensuite mis en lumière sur la page d’accueil le jour programmé.

Il n'y a pas de « sélection », tous les articles de Wikipédia apparaissent sur la page d'accueil, une fois labellisés. Ils peuvent également repasser une nouvelle fois après plusieurs années, s'ils ont été remis à neuf par le projet Après label.

Pour rédiger une Lumière sur un article, suivez les instructions de la page d'aide.

Aujourd’hui mardi 25 janvier 2022

Zakynthos attelé à Alykés, sur l'île de Zante.

Le Zakynthos (en grec moderne : άλογο της Ζακύνθου ; en français : cheval de Zante) est une race de chevaux de selle et d'attelage généralement noirs, originaire de l'île de Zante, l'une des îles Ioniennes, en Grèce. Son origine est très récente, puisqu'elle remonte au XXe siècle. De type anglo-arabe, cette race est génétiquement proche de l'Andravida. Ses analyses génétiques attestent qu'elle a été croisée avec le Pur-sang. Le Zakynthos provient peut-être aussi du Percheron de type nivernais. Son type reste instable, et cette race ne dispose d'aucun standard ni de documents d'identification officiels.

Le Zakynthos est décrit comme le plus beau des chevaux grecs. Il est utilisé pour la traction et le tourisme équestre, ce dernier usage mettant en danger les tortues caouannes (Caretta caretta) de l'île lors des randonnées sur la plage. Vraisemblablement rares, ces chevaux sont élevés par quelques familles sur l'île de Zante.

Programme du mois

Samedi 1er janvier 2022

Harry Mathews en 2004.

Le Dialecte de la tribu est une nouvelle humoristique de neuf pages de Harry Mathews (1930 - 2017), un écrivain américain francophone, proche de Georges Perec et entré à l'Oulipo en 1973. Elle porte sur le pagolak, dialecte d'une tribu montagnarde du centre de la Nouvelle-Guinée censément étudié dans les années 1920 par le linguiste australien Ernest Botherby (Perth, 1869 - Adélaïde, 1944). Cette langue aurait la caractéristique d'être intelligible des tribus voisines sans qu'elles comprennent le sens des termes employés. De fait, les dictionnaires se révèlent inappropriés à la compréhension de ce phénomène, de même que les tentatives d'explication, de telle sorte que le narrateur se trouve réduit, à l'instar du Dr Botherby, à effectuer lui-même ce processus, en pagolak. L'envahissement progressif d'un discours prétendument scientifique par un autre, incompréhensible, en pagolak, produit un effet comique tout en questionnant le processus de la traduction, tant au plan du caractère performatif du résultat que de l'intraduisibilité de l'original.

La publication originale en anglais, en 1980, a été précédée par celle de la traduction française d'un premier état plus long de la nouvelle, comportant plusieurs détails qui renvoient explicitement à la relation de l'auteur avec Perec, ensuite supprimés dans la version définitive. Mathews reprend par ailleurs seize ans plus tard, dans Oulipo et traduction : Le cas du Maltais persévérant, le personnage du Dr Botherby pour le compte-rendu d'une autre découverte ethnolinguistique de ce dernier, celle des Ohos, dont la langue se réduit aux trois mots « Rouge égale mal » et des Ouhas, qui ne peuvent dire eux aussi qu'une seule phrase, « Ici pas là ». La tentative de rendre compte aux Ohos de la langue des Ouhas conduit Botherby à se rendre compte qu'une langue ne dit que ce qu'elle peut dire. Cette variante fait référence à un chapitre de La Vie mode d'emploi de Perec, l'histoire de l'anthropologue autrichien Appenzzell et plus particulièrement ses considérations sur la pauvreté de vocabulaire alléguée des Kubus de Sumatra.

Les deux versions du Dialecte de la tribu et Oulipo et traduction : Le cas du Maltais persévérant forment un réseau intertextuel de fictions unies par le thème commun de la question de la traduction et par le personnage de Botherby, renvoyant au texte sous-jacent de Perec sur Appenzzell, à la relation entre Mathews et Perec et à leur pratique commune de l'écriture et de la traduction.

Cette nouvelle, qui a attiré l'attention de plusieurs spécialistes de la traduction, a été mise en rapport avec diverses analyses de la philosophie analytique sur les enjeux de la traduction. Elle résonne également avec les travaux précurseurs de l'anthropologue Bronisław Malinowski, issus de son travail sur le terrain en Nouvelle-Guinée. Elle illustre enfin la conception élargie de la traduction au sein de l'Oulipo, qui en fait un cas particulier d'écriture sous contrainte.

Dimanche 2 janvier 2022

Police juive dans le ghetto de Varsovie, en mai 1941.

La police juive du ghetto (Jüdische Ghetto-Polizei en allemand), communément appelée police juive par les Juifs, ou service d’ordre juif (Jüdischer Ordnungsdienst) est une unité de police mise en place dans les ghettos juifs de l’Europe sous domination nazie, pendant la Seconde Guerre mondiale. Les services d’ordre juifs sont créés dans les ghettos à la suite des Judenräte — les conseils juifs locaux —, auxquels ils sont formellement rattachés ; ils sont dans les faits soumis aux forces allemandes, dont ils appliquent les ordres au sein des ghettos.

Dans un premier temps chargés pour l’essentiel de tâches bénéficiant aux habitants des ghettos (gestion de la circulation, règlement des conflits, surveillance de l’hygiène publique, etc.), ils se voient progressivement confier la responsabilité de mettre en œuvre le travail forcé, de confisquer les biens des Juifs et de surveiller l’enceinte des ghettos, désormais séparés du reste de la ville. Dans ce cadre, corruption et extorsions sont omniprésentes, si bien que les polices juives sont rapidement perçues avec hostilité par la population.

L’année 1942, durant laquelle les déportations vers les centres d’extermination se multiplient dans le cadre de la Shoah, marque un tournant pour les polices juives : sous les ordres des nazis, les agents du Jüdischer Ordnungsdienst participent aux rafles et aux déportations, souvent en échange de la promesse d’avoir, ainsi que leur famille, la vie sauve. Néanmoins, la liquidation des ghettos, jusqu’en 1944, est suivie de celle des polices juives : pour la plupart, leurs membres sont in fine exécutés sur place ou déportés, comme les autres Juifs.

Si les services d’ordre juifs ont très majoritairement participé aux exactions et aux déportations, quelques-uns ont collectivement refusé d’y participer, certains policiers ont démissionné, ont aidé leurs pairs juifs, voire ont rejoint la résistance, souvent au prix de leur vie.

À l’issue de la guerre, les services d’ordre juifs sont haïs par les survivants de la Shoah pour leur participation aux déportations. Certains de leurs membres — et dans une moindre mesure des conseillers juifs locaux — encore vivants sont convoqués devant des tribunaux d’honneur juifs organisés en Europe. Les polices juives sont dans un premier temps dépeintes comme coupables de collaboration avec les nazis. Le regard ultérieur des historiens, en particulier à partir des années 1990, est davantage nuancé ; ils s’attachent moins à les qualifier moralement (victimes, coupables ou dans une zone grise) qu’à comprendre et décrire leur réalité, ainsi que la dégradation morale à l’œuvre en leur sein.

Lundi 3 janvier 2022

Un coup de pied aux cultes (en versions française et québécoise ou The Joy of Sect en version originale) est le treizième épisode de la neuvième saison de la série télévisée d'animation Les Simpson. Il est diffusé pour la première fois sur le réseau Fox aux États-Unis le . Dans cet épisode, une secte s'empare de Springfield et la famille Simpson en devient membre.

David Mirkin est à l'origine de l'idée de l'épisode alors que Steven O'Donnell en est le principal scénariste et Steven Dean Moore, le réalisateur. Les scénaristes s'appuient sur de nombreux groupes pour développer les « Mouvementariens », mais ils sont principalement influencés par la Scientologie, la secte Heaven's Gate, l'Église de l'Unification, le Rajneeshpuram et le Temple du Peuple. L'épisode contient de nombreuses références à la culture populaire, notamment le titre original qui fait référence à l'ouvrage Les Joies du sexe et un gag faisant intervenir un « Rover » tiré de la série télévisée Le Prisonnier.

Un coup de pied aux cultes est par la suite analysé d'un point de vue religieux, philosophique et psychologique. Plusieurs livres sur Les Simpson comparent les Mouvementariens à bon nombre des groupes mêmes dont les scénaristes se sont inspirés.

Lors de sa diffusion originale, l'épisode réunit environ 9,4 millions de téléspectateurs. Il reçoit ensuite de nombreuses critiques positives ; les périodiques USA Today et The A.V. Club le comprenant même dans leur liste des épisodes les plus importants des Simpson.

Mardi 4 janvier 2022

Un Carolina Marsh Tacky à Hilton-Head.

Le Carolina Marsh Tacky, Marsh Tacky ou simplement Tacky, est une race chevaline rare, native de Caroline du Sud aux États-Unis. Elle descend du cheval colonial espagnol, et se révèle proche du Florida Cracker et du cheval des Outer Banks de Caroline du Nord. Son origine remonte au moins à 400 ans. En 2006 et 2007, les deux organisations de la race ont travaillé ensemble à la réalisation de tests d'ADN, avec pour objectifs de déterminer la place du Tacky Marsh parmi les races de chevaux du monde, et d'établir un stud-book, finalement mis en place en 2010.

Ce petit cheval est bien adapté aux marais des plaines de sa Caroline du Sud natale. Le Marsh Tacky est développé à partir de chevaux espagnols amenés sur la côte par les explorateurs, les colons espagnols et les commerçants dès le XVIe siècle. Ces chevaux ont été utilisés par les colons pendant la Révolution américaine, puis pour les travaux agricoles, l'élevage du bétail et la chasse tout au long de l'histoire de la race.

La race est considérée comme étant en danger critique d'extinction, à la fois par l’American Livestock Breeds Conservancy et l'Equus Survival Trust. Il reste seulement 276 spécimens en 2011.

Mercredi 5 janvier 2022

Un Lockheed Electra L-188C d'Atlantic Airlines sur l'aéroport de Cardiff au pays de Galles.

Le Lockheed L-188 Electra est un avion de ligne à turbopropulseurs construit aux États-Unis. Son premier vol a lieu en 1957. Il rencontre d'abord le succès, mais les ventes s'effondrent après deux accidents qui nécessitent d'importantes et très onéreuses modifications, ce qui met fin à sa carrière commerciale, d'autant que les moteurs à réaction s'imposent dans l'aviation au détriment des turbopropulseurs. La production s’arrête dès 1961 après seulement 170 exemplaires construits, les appareils restants étant graduellement convertis par la suite en avions de fret ou pour des usages militaires.

Les performances du L-188 Electra sont à peine inférieures à celles d'un avion à réaction, avec des coûts d'exploitation moindres. Conçu pour accéder aux aéroports régionaux des années 1950, incapables de recevoir des jets, l'Electra est capable de se poser sur des pistes courtes et non recouvertes, et il ne nécessite qu'un minimum d'infrastructures au sol, ce qui en fait un avion très utile dans les régions isolées.

La cellule de l'avion a donné lieu à un dérivé militaire, le Lockheed P-3 Orion de patrouille maritime, construit en une bien plus grande série (757 exemplaires) et encore en service en 2021 dans les forces armées de nombreux pays.

Jeudi 6 janvier 2022

Statue originale au Musée de Normandie de Caen.

La déesse-mère de Saint-Aubin-sur-Mer est une statue gallo-romaine trouvée dans la commune éponyme en 1943, lors de travaux de terrassement liés à la construction d'éléments du mur de l'Atlantique. Par chance, les travaux sont suivis par un officier de la Wehrmacht par ailleurs instituteur, Eugen Eblé, qui parvient à lever des plans des substructions mises au jour afin de documenter le site archéologique.

Les fouilles réalisées, même si très incomplètes du fait du contexte de la Seconde Guerre mondiale, permettent de mettre au jour un certain nombre de vestiges dont ceux d'un fanum, de thermes et d'une villa, dont l'évolution entre le Ier et le IVe siècle a pu être ébauchée. La statue est pour sa part retrouvée en fragments dans un puits au sein du complexe. Le site est par la suite utilisé pour abriter une nécropole au haut Moyen Âge.

Confiée dès sa découverte à la Société des antiquaires de Normandie, la statue est très vite considérée comme une œuvre majeure d'art provincial romain car découverte dans son contexte archéologique, et elle intègre aussitôt le musée de cette société savante. Elle ne souffre pas de dommages durant les affres de la bataille de Caen de juin-juillet 1944, qui porte un coup fatal à l’institution culturelle qui l'abrite.

La statue pour sa part fait l'objet de publications après la seconde guerre mondiale et est restaurée. Conservée un temps dans les locaux de l'université de Caen-Normandie, elle est transférée en 1983 au musée de Normandie dont elle constitue l’œuvre emblématique des collections antiques. Une copie de l’œuvre est par ailleurs déposée à l'office de tourisme de la commune.

Vendredi 7 janvier 2022

Carte de Maewo.

Maewo (autrefois Aurore ou Aurora Island) est une île du Vanuatu. Elle fait partie, avec Ambae et l’île de Pentecôte, de la province de Penama.

Peuplée depuis 3 000 à 5 000 ans, Maewo est habitée presque exclusivement sur sa côte ouest, protégée des vents violents de l’est. Son terrain escarpé favorise l’apparition de nombreuses langues et cultures, malgré la petite taille de l’île. Baptisée Aurore par l'explorateur Louis-Antoine de Bougainville, qui passe à proximité en 1768, elle n’attire que peu de colons mais est évangélisée à partir des années 1870. La population est rapidement décimée par des maladies apportées par les Européens, perdant probablement plusieurs milliers d’habitants.

Après l’indépendance du Vanuatu en 1980, Maewo est intégrée à la province de Penama. Lors de l’éruption du Manaro Voui, qui contraint tous les habitants de l’île voisine d’Ambae à évacuer pendant plusieurs mois, Maewo est officiellement désignée « seconde maison » pour les réfugiés.

Il n’y a aucune ville à Maewo. L’économie repose très largement sur l’agriculture vivrière, et la pêche y est très développée. L’île compte quelques cliniques médicales et un aérodrome, et l’électricité est produite à plus de 95 % par l’énergie solaire.

Bien que ses habitants se déclarent tous chrétiens, certaines légendes ont survécu à l'évangélisation. Des rites et coutumes traditionnels, hérités d'anciens groupes secrets auxquels on attribuait des pouvoirs magiques, perdurent aujourd’hui. Maewo est aussi l’une des rares îles du Vanuatu à avoir des femmes-chefs.

Samedi 8 janvier 2022

Forêt où vivent les singes.

La Planète des singes : L'Affrontement ou L'Aube de la planète des singes au Québec (Dawn of the Planet of the Apes) est un film de science-fiction américain réalisé par Matt Reeves, sorti en 2014. Le scénario est de Mark Bomback, Rick Jaffa et Amanda Silver. Il s'agit de la suite de La Planète des singes : Les Origines (2011).

Le film met en scène, César, le chef d'une tribu de singes intelligents confrontés à un groupe d'humains qui souhaitent accéder à leur territoire. Méfiant au début, César finit par accorder sa confiance aux humains. Malheureusement, cela provoque une rébellion parmi les singes et une guerre ouverte avec l'humanité.

Le studio 20th Century Fox lance la production du film en novembre 2011, quelques mois après la sortie de La Planète des singes : Les Origines. Le tournage commence en avril 2013 à Vancouver au Canada puis déménage pour La Nouvelle-Orléans en Louisiane de mai à juillet. La musique du film est composée et dirigée par Michael Giacchino.

Le film montre l'humanisation et la moralisation des singes évolués. Il aborde le racisme et la violence tout en confrontant deux points de vue : le pacifisme du personnage de César contre le revanchisme de Koba. Le film traite du même sujet que La Bataille de la planète des singes (1973), le cinquième et dernier volet de la première série de films de la saga mais puise également son inspiration dans d'autres références culturelles.

La Planète des singes : L'Affrontement est un succès commercial et critique. Il remporte plusieurs prix pour ses effets spéciaux ainsi que pour le travail d'acteur d'Andy Serkis. Il sort en vidéo en novembre 2014.

Dimanche 9 janvier 2022

Gravure du cheval Angevin dans l'Atlas statistique de la production de chevaux en France, 1850.

L'Angevin forme une ancienne population de petits chevaux rustiques de robe baie, élevée près d'Angers en France. Sous l'influence de l'administration des haras nationaux, elle est croisée avec le Pur-sang, prend de la taille et devient un cheval de selle demi-sang réputé pour son usage militaire, également connu sous le nom de demi-sang d'Angers, particulièrement au cours du XIXe siècle, de 1833 à 1850.

L'élevage de ce cheval accompagne la forte demande des remontes militaires en région angevine, mais la concurrence des chevaux Vendéens et Anglo-normands, tout comme l'arrivée de l'automobile, fait entrer cet élevage en crise au début du XXe siècle. La disparition de la cavalerie militaire et l'orientation de toutes les populations régionales de chevaux de service vers le sport entraînent l'inclusion des chevaux Angevins dans la race nationale du Selle français, en 1958.

Lundi 10 janvier 2022

Cartes des lignes de chemins de fer en Roumanie.

Les Chemins de fer roumains (en roumain : Căile Ferate Române ou CFR pour Compania Națională de Căi Ferate CFR SA) sont l'entreprise publique responsable de l'exploitation du réseau ferré roumain.

Les CFR existent en tant que compagnie ferroviaire depuis le 1er avril 1880, même si la première ligne de chemin de fer sur le territoire actuel de la Roumanie a été ouverte en 1854 dans le Banat, alors autrichien, la seconde et la troisième ayant été construites en 1856 en Valachie et en Dobrogée par les Britanniques, de Bucarest-Filaret à Giurgiu et de Cernavodă à Constanța pour écouler les grains des Principautés danubiennes. Le réseau s’est progressivement étendu durant les XIXe et XXe siècles, puis a été modernisé dans le cadre d'une diéselisation du parc et de l’électrification de certaines lignes après la Seconde Guerre mondiale. Même si le transport par rail était privilégié sous tous les gouvernements qui se sont succédé jusqu'en 1948 et ensuite par le régime communiste jusqu’à la présidence de Ceaușescu, les chemins de fer roumains, faute d’entretien et d’investissement, se révélaient vétustes en 1989 lorsque la dictature s’effondra.

Après le rétablissement de la démocratie au début des années 1990, la Roumanie passe à l’économie de marché, mais faute d’un programme précis de restructurations et d’investissements, cette transition s’opère de manière improvisée et profite au tout-routier, tandis que le trafic ferroviaire (ainsi que tous les transports collectifs y compris urbains) déclinent. Pour enrayer ce déclin, l’entreprise CFR a été restructurée en 1998 et organisée en quatre filiales principales : CFR Călători, chargée du trafic de voyageurs, CFR Marfă, chargée du fret, CFR Infrastructură, gestionnaire de l'infrastructure du réseau ferré roumain, Societatea Feroviară de Turism ou SFT, qui exploite des trains touristiques ; une cinquième société, Societatea Informatica Feroviara SA, apparue le 1er novembre 2002, est chargée de la gestion informatique du réseau et des études prospectives. Une partie du réseau, long de plus de 11 000 kilomètres, a été privatisée. Depuis cette date, des investissements importants ont été réalisés pour le confort du matériel, de nouvelles rames ayant été achetées. La signalisation et la billetterie ont été mises aux normes modernes, la sécurité des infrastructures (victimes de vols de métaux ou de sabotages délibérés de la concurrence routière) a été renforcée. De plus, le réseau a renforcé ses liens avec les chemins de fer voisins, ce qui a permis l'organisation de services de transport de voyageurs et de marchandises paneuropéens mais les investissements sont en panne dans les années 2010. Les CFR, dont le code international UIC est 53 RO, disposent d'un siège central à Bucarest et de sept divisions régionales à Brașov, Cluj-Napoca, Constanța, Craiova, Galați, Iași et Timișoara.

Mardi 11 janvier 2022

Vue du mont Roraima depuis le Venezuela au sud-ouest.

Le mont Roraima est une montagne d'Amérique du Sud partagée entre le Brésil, le Guyana et le Venezuela. Il s'agit d'un tepuy, une montagne tabulaire caractéristique du plateau des Guyanes. Délimité par des falaises d'environ 1 000 mètres de hauteur, son plateau sommital présente un environnement totalement différent de la forêt tropicale humide et de la savane qui s'étendent à ses pieds. Ainsi, la forte pluviométrie est à l'origine de formations pseudokarstiques, dont de nombreuses et grandes grottes, ainsi que du lessivage du sol. La flore s'est adaptée à ces conditions climatiques et géologiques avec un fort endémisme et une abondance de plantes carnivores qui trouvent dans les insectes capturés les nutriments absents dans le sol. La faune est peu présente mais marquée elle aussi par un endémisme prononcé, notamment chez les reptiles et les amphibiens. Cet environnement est protégé au sein du parc national Canaima au Venezuela et du parc national du Mont Roraima au Brésil. Le point culminant de la montagne s'élève sur le rebord méridional de la falaise, en territoire vénézuélien, à 2 810 mètres d'altitude ; cette proéminence constitue le plus haut sommet de l'État de Bolívar. Une autre petite antécime constitue le point culminant du Guyana à 2 772 mètres d'altitude dans le nord du plateau, non loin de la borne marquant le tripoint entre les frontières brésilienne, guyanienne et vénézuélienne.

Découvert et exploré tardivement au XIXe siècle, le mont Roraima n'est gravi qu'en 1884 par une expédition britannique et sa faune, sa flore et sa géologie restent encore largement méconnues malgré de nombreuses campagnes d'étude. Un récit de l'une de ces expéditions a largement inspiré Arthur Conan Doyle pour l'écriture de son roman d'aventures Le Monde perdu en 1912, lui-même à l'origine de nombreux autres ouvrages, films et téléfilms. Avec l'arrivée du tourisme notamment dans les années 1980, le mont Roraima constitue un sommet apprécié des randonneurs en raison de son environnement singulier et de ses conditions d'accès et d'ascension relativement aisées. Celle-ci se fait quasi exclusivement par le côté sud, par un passage naturel à flanc de falaise. L'escalade d'autres faces de la montagne est en revanche très technique mais permet l'ouverture de nouvelles voies.

Mercredi 12 janvier 2022

Emblème du Vanuatu, aujourd’hui associé à une représentation de Roymata.

Roymata (aussi orthographié Roy Mata et Roi Mata) est un chef du Vanuatu ayant régné au XIIIe siècle ou au XVIIe siècle. Son existence n'est attestée que par des légendes jusqu'à la découverte de sa tombe, la plus riche des îles du Pacifique, en 1967.

Les légendes placent sa naissance tantôt à Éfaté, tantôt au sud du Vanuatu ou en Polynésie, d'où il serait venu en pirogue. Chef pacificateur, il met en place un festival de la paix et trouve le moyen de mettre fin aux rivalités entre clans qui déchirent Éfaté. Il aurait par la suite baptisé des chefs pour répandre la paix dans d'autres îles du centre de l'archipel, avant de mourir, empoisonné par son frère ou victime d'un festin trop copieux. Des récits et des chants racontent le sacrifice de sa cour et de chefs de clans, enterrés avec lui sur l'île de Retoka, qui devient par la suite terre interdite.

En 1967, guidé par les légendes locales, l'archéologue français José Garanger étudie différents sites liés à la vie de Roymata. Il met au jour une sépulture à l'emplacement indiqué par la tradition orale, à Retoka. Elle contient une cinquantaine de squelettes d'hommes et de femmes vraisemblablement sacrifiés à cette occasion, avec un grand nombre de bijoux. Le squelette d'un vieil homme, par sa position dans la sépulture et les similitudes avec les récits, est identifié comme étant probablement celui de Roymata.

Sa vie n'étant connue que par des légendes orales, le règne de Roymata n'est pas daté avec certitude. Il pourrait avoir eu lieu vers 1200, coïncidant avec des changements dans l'artisanat et l'outillage au centre du Vanuatu, ou vers 1600, après un conflit majeur à Éfaté auquel son règne aurait mis fin.

Roymata est aujourd'hui une figure majeure de la culture vanuataise. L'homme représenté sur l'emblème du pays est associé par un grand nombre de Ni-Vanuatu à Roymata, et la découverte de sa tombe a éveillé des vocations d'archéologues dans le pays. Selon la volonté de José Garanger, les bijoux prélevés lors des fouilles sont officiellement restitués en 2000 et aujourd'hui exposés au Centre culturel du Vanuatu. En 2008, le domaine de Roymata, un ensemble de sites liés à sa vie, est le premier bien du Vanuatu à être inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Jeudi 13 janvier 2022

Vue d'artiste d'une planète tellurique.

Naboo est une planète de l’univers Star Wars. Située dans la Bordure médiane, elle orbite autour de l'étoile Chommell. Elle est notamment célèbre pour être le monde d'origine de politiciens d'envergure galactique, tels Sheev Palpatine, Padmé Amidala et Jar Jar Binks.

Couverte d'étendues d'eau, de jungles et de prairies, Naboo est le monde d'origine des gungans, des êtres amphibies vivant dans les marais et les océans de la planète. Les humains cohabitent avec ces autochtones, plus ou moins pacifiquement selon la période. Tandis que la capitale gungane est Otoh Gunga, la capitale humaine est Theed. Dès la crise de Naboo en 32 av. BY, Naboo acquiert une importance à l'échelle galactique, et est souvent impliquée dans le conflit grandissant dont découle la guerre des clones.

La planète est créée pour le film La Menace fantôme en 1999. Les scènes s'y déroulant sont alors tournées principalement en Italie, ainsi que partiellement dans un bois d'Angleterre et à Séville, en Espagne.

Elle apparaît principalement dans les films de la deuxième trilogie de Star Wars, La Menace fantôme, L'Attaque des clones et La Revanche des Sith, mais aussi à la fin du Retour du Jedi. En plus des films, Naboo est représentée dans la série télévisée The Clone Wars, dans les mises en roman des films dans lesquels elle apparaît, ainsi que dans plusieurs romans, jeux vidéo et bandes dessinées.

Vendredi 14 janvier 2022

Entrée du site sur une photographie ancienne ; un édifice construit récemment apparaît en surplomb.

La Fontaine aux mille amphores est un site archéologique situé à Carthage en Tunisie et dont la conservation au début du XXIe siècle n'est pas avérée.

Découvert en - par Louis Carton, et après des velléités de mise en valeur touristique, le site est depuis lors situé dans la zone de sécurité du palais présidentiel de Carthage après les aménagements du secteur dans les années 1960. Selon Jean-Pierre Laporte, elle est « en principe disparue » après avoir été oubliée très vite après sa découverte.

L'histoire ancienne du site n'est connue que par l'étude archéologique effectuée lors de la découverte et à l'occasion de la reprise du dossier à la fin des années 2010. Sur une source aménagée dès l'époque punique, un équipement assez complexe a été réalisé à l'époque romaine, appelé « Fontaine » par son inventeur et qui a été interprété au début du XXIe siècle comme étant probablement un nymphée poursuivant des objectifs non seulement de fourniture d'eau mais également religieux.

Samedi 15 janvier 2022

Charles Ulm après un vol en 1928.

Charles Ulm est un aviateur et homme d'affaires australien né le à Melbourne et disparu en mer en au cours d'un vol entre la Californie et Hawaï.

Après une enfance paisible, et bien que trop jeune, il s'engage dans l'armée australienne et part combattre en Europe lorsque la Première Guerre mondiale éclate. Blessé à deux reprises, il découvre l'aviation durant sa convalescence et revient en Australie avec un seul but en tête, fonder une compagnie aérienne. Les débuts sont difficiles et peu fructueux. Il faut attendre sa rencontre avec Charles Kingsford Smith pour que la situation évolue positivement. Dès 1927, il développe avec lui l'Interstate Flying Services, une compagnie aérienne australienne. Charles Ulm s'occupe de la partie financière.

Bien vite, les deux compatriotes découvrent qu'ils souhaitent tous deux effectuer la première traversée de l'océan Pacifique en avion. Charles Ulm y voit une opportunité magnifique pour développer le secteur aérien. Afin de financer un tel périple, ils battent durant l'été 1927 le record du tour d'Australie le plus rapide en avion, effectuant celui-ci en 10 jours, soit la moitié de la durée du précédent record.

Devant le succès de Charles Lindbergh et sa traversée en solitaire et sans escale de l'océan Atlantique, il décide avec Charles Kingsford Smith de se lancer dans la traversée du Pacifique. Ils achètent un Fokker F.VIIb/3m à l'explorateur Huber Wilkins et le renomment Southern Cross. Des difficultés financières viennent néanmoins entacher l'initiative. Finalement, le philanthrope George Allan Hancock rachète l'avion, rembourse les dettes et finance le périple.

Le , le Southern Cross s'envole d'Oakland avec à son bord Charles Ulm, Charles Kingsford Smith, James Warner et Harry Lyon. Après une étape à Hawaï et aux Fidji, l'avion se pose à Brisbane finalement le . Ils deviennent les premiers hommes à avoir traversé l'océan Pacifique en avion. L'accueil est triomphal, notamment car Charles Ulm a partagé en direct diverses informations durant toute la traversée grâce à la radio embarquée. Les aventures de l'équipage ont ainsi fait le tour du monde.

Il entame ensuite avec Charles Kingsford Smith la traversée de la mer de Tasman, devenant ainsi le premier équipage international à se poser en Nouvelle-Zélande.

En 1929, Charles Ulm et Charles Kingsford Smith fondent la compagnie aérienne Australian National Airways et tentent de battre le record de durée pour la traversée Australie-Angleterre. Peu après leur décollage, ils doivent se poser en catastrophe et ne sont rescapés que 18 jours plus tard. Cet évènement, connu sous le nom d'affaire Coffee Royal, leur portera préjudice.

À partir de 1930, la compagnie prospère et des lignes aériennes sont ouvertes. Charles Ulm s'occupe de la partie administrative. L'Australie est néanmoins touchée par la Grande Dépression et après la perte d'un avion, l'Australian National Airways s'arrête en 1931 et est dissoute en 1933.

Charles Ulm rachète un des avions et le renomme Faith in Australia. Il a l'idée de faire un tour du monde. Partant d'Australie vers l'Angleterre, il rallierait ensuite les États-Unis en traversant l'océan Atlantique puis, après les avoir survolés, effectuerait à nouveau une traversée de l'océan Pacifique. Malheureusement, s'il rejoint bien l'Angleterre, divers problèmes immobilisent l'avion.

En 1934, avec l'aide d'Ernest Fisk, il fonde la Great Pacific Airways, un holding prévu pour créer différentes succursales et lignes aériennes. L'idée est de promouvoir des vols transpacifiques et relier, à long terme, les États-Unis et l'Australie. Pour mettre en avant son idée, il entreprend avec George Littlejohn et Leon Skilling un vol Vancouver - Melbourne à bord du Stella Australis, un Airspeed Envoy, récemment acheté. Le , ils décollent d'Oakland vers Honolulu, survolant le Pacifique. Perdu, l'équipage émet après plusieurs heures de vol un appel de détresse, indiquant qu'ils sont à court de carburant. L'équipage et l'avion ne seront jamais retrouvés malgré les grands moyens mis en œuvre et seront considérés comme perdus en mer. Charles Ulm recevra divers hommages et son décès recevra une large couverture médiatique en Australie.

Dimanche 16 janvier 2022

Le groupe en concert à Milan le 3 juillet 2015.

Toto est un groupe américain de pop rock créé en 1976 par Jeff Porcaro (batterie) et David Paich (clavier), auxquels se joignent Steve Lukather (guitare), Steve Porcaro (claviers), David Hungate (basse) et Bobby Kimball (chant). Après des débuts prometteurs, le groupe atteint la consécration dans les années 1980 avec son album Toto IV. En 1982, Mike Porcaro remplace David Hungate à la basse. En moins de dix ans, Toto change plusieurs fois de chanteur principal, engageant Fergie Frederiksen, Joseph Williams puis Jean-Michel Byron. En août 1992, Toto doit faire face à la mort de son membre cofondateur, Jeff Porcaro, remplacé par Simon Phillips.

Dans les années 2000, le groupe connaît un nouveau bouleversement dans ses rangs avec le retour de Bobby Kimball au chant et le retrait de Mike Porcaro, atteint d'une sclérose latérale amyotrophique. La formation se sépare brièvement en 2008, avant de se reformer en 2010 afin de soutenir son bassiste. Ce dernier meurt des suites de la maladie en 2015. La même année, le groupe sort un nouvel album, Toto XIV, marquant le retour de Joseph Williams au chant et de David Hungate à la basse. Par ailleurs, Simon Phillips quitte le groupe pour être remplacé par Keith Carlock puis par Shannon Forrest.

En 2018, le groupe célèbre ses quarante années d'existence depuis son premier album studio. Une ultime tournée internationale est planifiée jusqu'en , date à laquelle le guitariste fondateur Steve Lukather annonce la dissolution du groupe sous sa dernière forme. Entre 1978 et 2018, Toto enregistre quatorze disques studio vendus à quarante millions d'exemplaires et quatre albums live. Il remporte par ailleurs sept Grammy Awards ; est introduit au Musicians Hall of Fame and Museum de Nashville.

La musique de Toto évolue durant ses quatre décennies de carrière. Le groupe trouve ses marques au fil des albums et mélange les genres musicaux tels que le rock, la pop, le funk, le jazz. Des chansons telles que Hold the Line, Africa, Rosanna sont devenues des classiques du groupe et ont contribué à sa notoriété internationale.

Lundi 17 janvier 2022

Carte des Alpes scandinaves.

Les Alpes scandinaves ou Scandes sont une chaîne de montagnes s'étendant tout le long de la côte ouest de la péninsule Scandinave. Elles couvrent l'essentiel de la Norvège, le Nord-Ouest et l'Ouest de la Suède ainsi qu'une toute petite partie de l'Extrême-Nord de la Finlande. Il s'agit d'une des plus importantes chaînes de montagnes d'Europe, s'étirant du sud-ouest au nord-est sur 1 700 km, avec une largeur maximale de 300 km. La chaîne possède deux zones de haute altitude, une dans le Sud de la Norvège, autour du Jotunheimen où se trouve le Galdhøpiggen (2 469 m), point culminant de la chaîne et du pays concerné, et une autre dans le Nord de la Suède, avec le Kebnekaise (2 102 m), point culminant du pays — le point culminant de Finlande se trouve aussi dans la chaîne : il s'agit du Halti (1 328 m).

Les Alpes scandinaves se situent au niveau de l'ancienne chaîne calédonienne, qui s'est formée il y a 400 millions d'années (Ma) lors de la collision entre les paléocontinents Laurentia (actuelle Amérique du Nord) et Baltica (actuelle Scandinavie). Cette chaîne avait une ampleur probablement comparable à l'actuelle Himalaya, mais fut presque entièrement aplanie par l'érosion dans les millions d'années qui suivirent sa formation. Le relief actuel est beaucoup plus récent, lié à un soulèvement tectonique de toutes les marges continentales du Nord de l'océan Atlantique au Paléogène et Néogène (c'est-à-dire à partir de 60 Ma). Cette pénéplaine rehaussée fut ensuite érodée par les glaciers de l'ère quaternaire, sculptant le relief actuel. Cette érosion fut particulièrement importante sur le versant occidental de la chaîne, formant de profondes vallées glaciaires dont beaucoup descendent sous le niveau actuel de la mer, constituant les célèbres fjords norvégiens.

Le climat de la chaîne est très asymétrique. Sur le versant ouest, il est très océanique, avec des températures très douces pour la latitude et d'importantes précipitations, tandis que l'est est plus continental. Ce climat permet la persistance à l'ouest d'un grand nombre de glaciers, dont plusieurs sont les plus grands d'Europe continentale, tels que le Jostedalsbreen. Ces différences de climat affectent aussi fortement la végétation, avec de riches forêts humides de feuillus et de conifères sur les pentes occidentales contrastant avec la taïga plus pauvre du côté oriental. La toundra alpine est caractérisée par des forêts de bouleaux tortueux à l'étage subalpin. C'est le milieu le mieux préservé de la chaîne, avec en particulier un grand nombre de parcs nationaux et de réserves naturelles.

La chaîne a été peuplée par les hommes dès le retrait des glaciers, il y a environ dix mille ans. Les premiers habitants vivaient essentiellement de la chasse aux rennes. Au sud, avec l'arrivée de la culture indo-européenne, ont commencé l'agriculture et l'élevage, avec un schéma de transhumance. Les peuples de la partie septentrionale de la chaîne, les Samis, sont restés quant à eux très liés aux rennes, bien qu'ayant remplacé la chasse par l'élevage, eux aussi selon un schéma de transhumance. Avec la formation des nations scandinaves autour de l'an mille, les voies de communication commencent à se développer à travers les montagnes, bien que celles-ci aient un caractère effrayant et dangereux aux yeux des populations. Ce sont les gisements de métaux de la chaîne qui vont peu à peu amener les gens vers les zones montagneuses et y développer les infrastructures. Il fallut cependant attendre les XVIIIe et XIXe siècles pour que la chaîne soit entièrement explorée et cartographiée, ce qui permit les débuts du tourisme. Celui-ci est tout d'abord axé sur la randonnée dans cette nature encore très sauvage ; s'y ajoute depuis les années 1950 un tourisme d'hiver en croissance constante. Le XXe siècle marque aussi le début de l'exploitation de l'énergie hydroélectrique, qui compte pour une part très significative dans la balance énergétique de la Suède et surtout de la Norvège.

Mardi 18 janvier 2022

Ânesse du Cotentin bâtée à Rennes en 2019.

L'âne en France est surtout destiné à la compagnie et au secteur du tourisme depuis les années 1970. Introduit sous les Gallo-Romains, puis à la fin de l'époque mérovingienne, il s'intègre aux symboliques animales médiévales. Il devient essentiellement un animal de bât et de traction au service des agriculteurs modestes et, jusqu'au milieu du xxe siècle, dans tous les métiers nécessitant le transport de charges. L'espèce décline drastiquement avec la motorisation de l'agriculture, au point que les races d'ânes françaises frôlent l'extinction et font l'objet de mesures de sauvegarde.

La Normandie, en particulier dans la Manche, héberge désormais le plus grand cheptel français d'ânes. Avec sept races officiellement reconnues, la France élève une population d'ânes diversifiée, bien que cette population soit fortement émiettée sur son territoire. L'âne est désormais surtout élevé en préservation, son usage dans le maraîchage étant devenu rare. Il existe aussi une filière de commercialisation de lait d'ânesse.

L'âne a fortement marqué la culture française, en laissant son empreinte dans les dictons, des chansons populaires, jeux, contes, légendes et romans, au point d'être l'animal le plus souvent cité dans les proverbes. Si les proverbes et dictons insistent le plus souvent sur sa bêtise, ces traditions le présentent aussi comme un animal pieux, vertueux et une source de richesse. C'est notamment le cas dans le conte populaire de Peau d'Âne.

Mercredi 19 janvier 2022

Koumir monté par Joukov pendant les premiers instants du défilé militaire soviétique de 1945.

Koumir (russe : Кумир, traduit par « l'Idole » ou « Symbol ») est un cheval de robe gris clair, qui a vécu pendant l'ère soviétique et la Seconde Guerre mondiale. Koumir est essentiellement connu pour être le cheval sur lequel le maréchal de l'Union soviétique Gueorgui Joukov a ouvert et mené le défilé du Jour de la Victoire 1945 à Moscou, sur la Place Rouge, le premier défilé du genre dans l'histoire militaire russe.

Il y a controverse sur l'identité de Koumir, au sujet duquel très peu de sources contemporaines existent. Ses dates de naissance et de mort ne sont pas connues avec précision, de même que ses origines, sa race étant présumée Tersk ou Akhal-Teké. La majorité des sources le décrivent comme un étalon militaire né au haras de Tersk, et trouvé à la hâte avant le défilé. D'autres sources, notamment turkmènes, affirment que ce cheval monté par Joukov est en réalité l'étalon Akhal-Teké nommé Arab, père d'Absinthe.

Jeudi 20 janvier 2022

Il pleut des chats, des chiens et des fourches sur cette image humoristique du XIXe siècle.

La pluie d'animaux est un phénomène météorologique extraordinaire de chute du ciel de nombreux animaux, souvent d'une seule espèce. Cette précipitation atypique est accompagnée ou non d'une averse classique. On trouve témoignage du phénomène dans de nombreux pays et à de nombreuses époques, et il a suscité mystères et controverses à travers l'Histoire. Ce type de phénomène n'ayant jamais été observé directement par des climatologues, les différentes explications proposées sont davantage du domaine de la spéculation.

Ce sont le plus souvent des poissons et des grenouilles qui se trouvent dans ces « pluies », mais certaines espèces d'oiseaux sont aussi fréquemment mentionnées. Le phénomène est parfois si violent que les animaux retombent déchiquetés. D'autres fois, les animaux survivent à cette chute, en particulier les poissons, ce qui laisse penser que le laps de temps séparant le « décollage » et le retour au sol est relativement faible. De nombreux témoignages décrivent les grenouilles tombées du ciel comme parfaitement intactes. Il arrive aussi fréquemment que les animaux tombent du ciel gelés, parfois emprisonnés dans la glace, ce qui tendrait à montrer que certains animaux terrestres ou aquatiques peuvent être aspirés par des trombes à des altitudes élevées, où la température est inférieure à 0 °C.

Vendredi 21 janvier 2022

Vue panoramique de l'Alexanderplatz.

L'Alexanderplatz est une place de Berlin. Située dans le quartier Mitte (Centre), dans la partie est de la ville, l'Alex, comme la surnomment les Berlinois, est un des principaux centres d'activité de Berlin. La place est fréquentée quotidiennement par plus de 360 000 personnes. Elle tient son nom de la visite que fit à Berlin l'empereur russe Alexandre Ier en 1805.

Cette modeste place de marché située aux portes de Berlin à la fin du XVIIe siècle, devient au début du XXe siècle un énorme centre de correspondance combinant métro, train et tramway au cœur d'une des plus grandes métropoles européennes. Elle attire des grands magasins qui en font un lieu animé sinon prestigieux. Le trafic généré nécessite une première restructuration de la place, endommagée lors de la Seconde Guerre mondiale. Cependant, la partition de l'Allemagne en fait la vitrine de l'architecture socialiste de l'époque et le centre de Berlin-Est : elle se couvre d'immeubles monumentaux, et sur l'Alexanderplatz se tient le plus grand rassemblement qui précède la chute du mur de Berlin. Après la réunion des deux Allemagnes, des plans sont mis au point pour composer avec une architecture qui a mal vieilli. Le projet, sans doute trop ambitieux dès le départ, se heurte de plus aujourd'hui aux problèmes budgétaires du pays ainsi qu'au ralentissement de l'activité économique à Berlin.

Samedi 22 janvier 2022

Le tiers nord de Mirapolis (1987).

Mirapolis est un ancien parc à thèmes français situé à Courdimanche, dans la ville nouvelle de Cergy-Pontoise (Val-d'Oise). Inauguré le , il ferme définitivement ses portes le après cinq saisons d'exploitation.

Le développement de Mirapolis est lancé à l'aube de l'arrivée de The Walt Disney Company en Europe avec Euro Disney Resort. Il est promu par ses concepteurs comme le « premier grand parc d'attractions français ». Entrepris grâce au soutien de l'homme d'affaires Ghaith Pharaon et imaginé par l'architecte Anne Fourcade, le projet est majoritairement financé par des emprunts bancaires, notamment auprès du Crédit national. Ce dernier est le principal actionnaire de la société Cergy-Parc, deuxième propriétaire du parc après le dépôt de bilan de Paris-Parc. Le Club Med remplace l'équipe de gestion de la première saison avant d'être lui-même remplacé par un groupement de forains, initialement opposés au parc et qui le gèrent jusqu'au dépôt de bilan.

Voulu précurseur d'un nouveau produit sur le marché des parcs d'attractions, Mirapolis se caractérise par une certaine démesure, tant dans les moyens et les budgets alloués que par son étendue (55 hectares). Le parc est confronté à plusieurs problèmes judiciaires et administratifs qui le font passer de main en main de différents propriétaires. Avec 700 millions de francs investis, Mirapolis affiche entre 85 et 140 millions de francs de déficit et des pertes de l'ordre de 300 millions de francs.

Imaginé sur le thème des légendes et contes français, Mirapolis devient pour partie une fête foraine. Les différents revers dans la gestion du parc témoignent d'une mauvaise appréhension du nouveau secteur des parcs d'attractions de grande envergure et de références peu connues du grand public. Véritable gouffre financier, Mirapolis laisse sa marque sur cette période d'engouement autour des parcs de loisirs français. Après sa fermeture en 1991, les installations sont démolies et plusieurs attractions sont démontées pour être réutilisées dans d'autres parcs européens.

Dimanche 23 janvier 2022

Comanches chassant le bison, par George Catlin.

Des Amérindiens, premiers occupants du continent américain et leurs descendants, sont notamment présents sur le territoire des États-Unis. En 1492, l’explorateur Christophe Colomb pense avoir atteint les Indes orientales alors qu’il vient de débarquer en Amérique, aux Antilles. À cause de cette erreur, on continue d’utiliser des mots ou locutions comme « Indiens » et « Indiens d’Amérique » pour parler des populations autochtones du Nouveau Monde. Le nom propre Autochtones est d’usage assez récent.

L'arrivée des Européens en Amérique du Nord à partir du XVIe siècle provoqua d'importantes conséquences sur les Amérindiens : leur nombre s'effondra à cause des maladies, des guerres et des mauvais traitements. Leur mode de vie et leur culture subirent des mutations. Avec l'avancée de la Frontière et la colonisation des Blancs américains, ils perdirent la majorité de leur territoire, furent contraints d'intégrer des réserves. Leur situation démographique, sociale et économique ne cessa de se dégrader. Depuis les années 1970, la communauté amérindienne connaît un certain renouveau : leur population augmente, la pauvreté recule lentement, les traditions revivent. Si les Amérindiens sont désormais des citoyens à part entière, ils restent malgré tout en marge du développement américain.

Lundi 24 janvier 2022

Osiris portant la couronne Atef et les attributs de la royauté.

Osiris (du grec ancien Ὄσιρις) est un dieu du panthéon égyptien et un roi mythique de l'Égypte antique. Inventeur de l'agriculture et de la religion, son règne est bienfaisant et civilisateur. Il meurt noyé dans le Nil, assassiné dans un complot organisé par Seth, son frère cadet. Malgré le démembrement de son corps, il retrouve la vie par la puissance magique de sa sœur Isis. Le martyre d'Osiris lui vaut de gagner le monde de l'au-delà dont il devient le souverain et le juge suprême des lois de Maât.

Au Moyen Empire, la ville d'Abydos devient la cité du dieu Osiris. Elle attire ainsi de nombreux fidèles en quête d'éternité. La renommée de cette cité repose sur ses festivités cultuelles du Nouvel An et sur une sainte relique, la tête du dieu.

Durant le premier millénaire avant notre ère, Osiris conserve son statut de dieu funéraire et de juge des âmes. Cependant, ses aspects de dieu des flots du Nil et, par là-même, de dieu de la fertilité, acquièrent la primauté, augmentant ainsi sa popularité auprès de la population nilotique. Des colons grecs installés à Memphis adoptent son culte dès le IVe siècle avant notre ère sous sa forme locale de Osiris-Apis, le taureau sacré mort et momifié. Les souverains lagides importent ce culte dans leur capitale Alexandrie sous la forme de Sérapis, le dieu syncrétique gréco-égyptien. Après la conquête de l'Égypte par les forces romaines, Osiris et Isis s'exportent vers Rome et son empire. Ils s'y maintiennent, avec des hauts et des bas, et ce jusqu'au IVe siècle de notre ère pour finalement être évincés par le christianisme (interdiction du paganisme à la suite de l'édit de Thessalonique). Le culte osirien, actif depuis le XXVe siècle avant notre ère, durera jusqu'au VIe siècle de notre ère, quand fermera vers 530 le temple d'Isis de l'île de Philæ, le dernier d'Égypte, fermeture ordonnée par l'empereur romain d'Orient Justinien Ier.

Mardi 25 janvier 2022

Zakynthos attelé à Alykés, sur l'île de Zante.

Le Zakynthos (en grec moderne : άλογο της Ζακύνθου ; en français : cheval de Zante) est une race de chevaux de selle et d'attelage généralement noirs, originaire de l'île de Zante, l'une des îles Ioniennes, en Grèce. Son origine est très récente, puisqu'elle remonte au XXe siècle. De type anglo-arabe, cette race est génétiquement proche de l'Andravida. Ses analyses génétiques attestent qu'elle a été croisée avec le Pur-sang. Le Zakynthos provient peut-être aussi du Percheron de type nivernais. Son type reste instable, et cette race ne dispose d'aucun standard ni de documents d'identification officiels.

Le Zakynthos est décrit comme le plus beau des chevaux grecs. Il est utilisé pour la traction et le tourisme équestre, ce dernier usage mettant en danger les tortues caouannes (Caretta caretta) de l'île lors des randonnées sur la plage. Vraisemblablement rares, ces chevaux sont élevés par quelques familles sur l'île de Zante.

Mercredi 26 janvier 2022

Affiches promotionnelles installées sur le mur d'une station du tramway de Hong Kong en juillet 2017. César se trouve à cheval au centre des affiches.

La Planète des singes : Suprématie ou La Guerre de la planète des singes au Québec (War for the Planet of the Apes) est un film de science-fiction américain réalisé par Matt Reeves, sorti en 2017. Le scénario est de Reeves et de Mark Bomback. Il s'agit de la suite de La Planète des singes : L'Affrontement (2014).

Le film met en scène, César, le chef d'une tribu de singes intelligents confrontés à un groupe de militaires humains dans un monde post-apocalyptique. Les militaires, emmenés par un colonel très belliqueux, cherchent à éradiquer les singes qu'ils jugent responsables de la chute de la civilisation humaine. César, de son côté, tente de sauver son peuple et du lui trouver un havre de paix loin des humains.

Le studio 20th Century Fox lance la production du film en janvier 2014, quelques mois avant la sortie de La Planète des singes : L'Affrontement. Le film est tourné d'octobre 2015 à mars 2016, principalement en Colombie-Britannique et en Alberta au Canada. La musique du film est composée et dirigée par Michael Giacchino.

Le film met un terme au voyage de César commencé avec le film La Planète des singes : Les Origines (2011). Le chef des singes doit choisir entre la voie de la compassion et celle de la vengeance. Son statut de premier guide d'une civilisation nouvelle fait de lui le Moïse de la mythologie des singes. Le film contient plusieurs références aux premiers films de la franchise et plus particulièrement à La Planète des singes (1968). Il s'inspire de nombreux films et plus particulièrement d’Apocalypse Now (1979) et du Pont de la rivière Kwaï (1957).

La Planète des singes : Suprématie est un succès commercial et critique. Il remporte plusieurs prix pour ses effets spéciaux ainsi que pour le travail d'acteur d'Andy Serkis. Il sort en vidéo en décembre 2017.

Jeudi 27 janvier 2022

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Vendredi 28 janvier 2022

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Samedi 29 janvier 2022

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Dimanche 30 janvier 2022

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.

Lundi 31 janvier 2022

L'article qui doit apparaître ici n'a pas encore été sélectionné.